Apéro Nef au Ptit Labo

L’ouverture récente du Ptit Labo dans le quartier Saint-Bruno à Grenoble a été le prétexte d’un apéro Nef.

Toute l’équipe a été mobilisée avec une dizaine sociétaires actifs présents. Organisé conjointement avec Le Cairn, Cigalpes et Terre de Liens, cet apéro Nef a fait carton plein avec plus de 50 personnes présentes. L’occasion de faire le point sur l’évolution de la Nef.

Plusieurs tables étaient organisées sur diverses thématiques : la présentation de la Nef, les projets financés par la Nef en Isère, les partenaires (Le Cairn, Cigalpes, Terre de Liens, etc. ), la préparation de l’assemblée générale, les rendez-vous en avril…

Quelques mots sur le Ptit Labo

Né il y a deux ans, le projet a été lancé par deux amis amateurs de bière : Jérôme, initié à la bière artisanale par un brasseur anglais en Bretagne, et Denis, qui a fait des études d’ingénieur agroalimentaire option brasserie malterie. Ils ont rapidement été rejoints par Laurène, responsable du bar, et Fatima, cheffe de cuisine. Se revendiquant Manufacture de Bière et Bar, le Ptit Labo brasse ses bières sur place et propose de la petite restauration.

Des projets de brassins communs avec la Brasserie Irvoy sont déjà évoqués mais chut…

Rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il faut le consommer avec modération.

Alors c’est quand la banque éthique ?

En fin d’année 2018 une grande campagne a été lancée par la Nef, 10.000 nouveaux livrets ouverts en 60 jours.

Une banque éthique existe, mais pour qu’elle puisse proposer tous les services, il faut un élan citoyen, souscrivez un livret d’épargne.

Finalement, ce sont plus de 15.000 livrets qui ont été ouverts dont 210 en Isère. Ce succès donne plus de poids à la Nef pour négocier l’ouverture de comptes courants pour les particuliers.

Merci à tous ceux qui ont fait cette démarche et à ceux qui ont relayé cette opération.

Plus d’information sur le site de la Nef à la page « Alors, elle en est où la banque éthique« .

Petit tour des acteurs de la finance solidaire de Grenoble

Lors d’une récente soirée sur la thématique de la finance solidaire, un constat net semble avoir émergé. Il existe plusieurs acteurs de la Finance Solidaire à Grenoble mais, à l’heure de la recherche de financement, il est souvent difficile de les connaître et d’en avoir une vision complète et compréhensible quant à leur domaine d’intervention.

Pour y remédier, voici une rapide présentation des acteurs présents à cette soirée. Ainsi, dans l’ordre de la vie d’un projet, nous trouvons la nouvelle CIGALES Cigalpes (apport en capital), GAIA (apport en fonds propres), La Nef (prêts), Aurex (activité en réseau) et le Cairn (monnaie locale).

Enfin, Alpes Solidaire se propose d’être le portail des initiatives sociales et solidaires de la région Rhône-Alpes.

Continuer la lecture de « Petit tour des acteurs de la finance solidaire de Grenoble »

Le jeu de la Corbeille

Expérimenter différents systèmes d’échange

Nous étions présents le 25 août dernier au Village des Alternatives installé dans le Jardin de ville de Grenoble à l’occasion d’une étape du Tour Alternatiba.

Nous avons animé deux séances du Jeu de la Corbeille, créé en 2012 par Sybille de Saint Girons et Matthew Slater, pour expérimenter différents systèmes d’échange. En jouant ensemble, les participants simulent et prennent conscience des effets du système d’échange utilisé (troc, don, monnaie-dette, crédit mutuel, etc…) sur la création de richesse et de son influence sur nos comportements.

Quelques cartes à jouer, des noix (de Grenoble), des « facilitateurs » motivés et une quinzaine de joueurs enthousiastes : une recette infaillible pour installer, l’air de rien, une réflexion partagée autour de l’argent… et de la manière dont il relie les hommes.

Nous avons joué avec des enfants, avec nos voisins scouts, avec des bénévoles d’Alternatiba,  avec des visiteurs intrigués, appliqués ou filous, d’un peu timides à très futés, de tous âges et de tous horizons…  Tous ont semblé apprécier cette approche ludique et interrogatrice : on pourrait échanger AUTREMENT ?!

Tout ce beau monde a spontanément échangé sur les banques, les échanges de savoir-faire, les monnaies locales, les impôts, le don, la dette, le sens de tout ça, les relations inter-personnelles, l’appartenance à une communauté.  De non-experts à non-experts, sans trop d’apports théoriques. Ces séances (d’une petite heure) se sont parfois prolongées… sur le stand de LA NEF.

Cela donne envie… de retenter cette belle expérience ! Merci à tous.
 


Plusieurs occasions de nous rencontrer à la rentrée

Le groupe local Nef Drac-Isère participera à plusieurs événements à la fin de cet été, n’hésitez pas à venir nous rencontrer.

L’Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens

L’Université d’été solidaire et rebelle des mouvements sociaux et citoyens se tient les 23 et 24 août à Grenoble.
Dans ce cadre, le 23 août de 11h15 à 13h, un séminaire sur le thème « Les alternatives aux banques traditionnelles, ancrées sur les territoires, qui fonctionnent déjà en France et au-delà de nos frontières » est organisé par la Nef, Finansol et Attac avec la participation de Bernard Horenbeek – Président du Directoire de la Nef. Voir le programme complet du séminaire et s’inscrire sur le site.

Affiche Université d'été

Le Village des Alternatives

Le 25 août, Grenoble accueille Le Village des Alternatives, étape du tour de France Alternatiba.

La Foire BIO de l’Albenc

Les 1 et 2 septembre se tient l’incontournable Festival l’Avenir au Naturel de l’Albenc.

et aussi…

Co-financement de la brasserie Irvoy

Parmi les projets récemment financés par la Nef, la brasserie Irvoy ressemble à un bon cas d’école.

Début décembre 2016, Victor Grange, le chargé de crédit de la Nef, accompagné d’un membre du groupe local ont rendu une visite à la brasserie Irvoy, alors installée rue Gay Lussac à Grenoble, pour mieux comprendre le projet.

Alors installée dans la cave du pavillon, la demande de financement portait sur l’installation de la brasserie en un lieu plus approprié.

En plus des éléments financiers, le chargé de crédit a pu se faire une opinion sur le projet et les porteurs du projet.

Passé en commission, le projet a reçu un accord favorable. L’accord de la Nef a permis de débloquer le prêt complémentaire nécessaire à boucler le financement.

L’installation a été finalisée un peu moins d’un an plus tard. « C’est un bien grand mot, je ne suis pas sûre qu’il y ait réellement une fin. » dixit Suzy, une des porteuses du projet. « Nous avons fait les premiers brassins en décembre et commencé la vente en janvier.« 

La brasserie est à présent installée rue Claude Genin et bien distribuée dans les bars et restaurants de Grenoble.

La brasserie a rapidement obtenu la certification bio. « Avoir le label n’aura pas été si dur finalement, vu que nos levures sont certifiées non OGM et que tous nos houblons, malts et céréales sont BIO, sans exception !« 

Rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il faut le consommer avec modération.

Pour tout savoir sur la brasserie Irvoy, rendez-vous sur leur site : www.brasserie-irvoy.fr