Petit tour des acteurs de la finance solidaire de Grenoble

Lors d’une récente soirée sur la thématique de la finance solidaire, un constat net semble avoir émergé. Il existe plusieurs acteurs de la Finance Solidaire à Grenoble mais, à l’heure de la recherche de financement, il est souvent difficile de les connaître et d’en avoir une vision complète et compréhensible quant à leur domaine d’intervention.

Pour y remédier, voici une rapide présentation des acteurs présents à cette soirée. Ainsi, dans l’ordre de la vie d’un projet, nous trouvons la nouvelle CIGALES Cigalpes (apport en capital), GAIA (apport en fonds propres), La Nef (prêts), Aurex (activité en réseau) et le Cairn (monnaie locale).

Enfin, Alpes Solidaire se propose d’être le portail des initiatives sociales et solidaires de la région Rhône-Alpes.

Cigalpes

Cigalpes est une CIGALES récemment créée à Grenoble. Après étude du dossier du porteur de projet, l’investissement d’une CIGALES se fait sous la forme d’achat de parts sociales pour une durée maximale de cinq ans.

GAIA

GAIA (Grenoble Alpes Initiative Active) est l’antenne locale du réseau France Active. L’aide apportée par GAIA se fait sous la forme de fonds propres. Cet apport permet d’optimiser la capacité d’emprunt du porteur de projet.

La Nef

La Nef – finance éthique est représentée à Grenoble par son groupe local. Finançant des projets dans les domaines de l’écologie, le social et le culturel, la Nef se distingue par la dimension coopérative et la transparence. L’intervention de la Nef se fait exclusivement sous la forme de prêts.

Aurex

Aurex (anciennement Tréso’rézo) propose une plateforme de compensation pour des échanges non monétaires entre entreprises et/ou associations.

Le Cairn

Le Cairn est la monnaie locale du grand bassin grenoblois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.