Apéro Nef au Ptit Labo

L’ouverture récente du Ptit Labo dans le quartier Saint-Bruno à Grenoble a été le prétexte d’un apéro Nef.

Toute l’équipe a été mobilisée avec une dizaine sociétaires actifs présents. Organisé conjointement avec Le Cairn, Cigalpes et Terre de Liens, cet apéro Nef a fait carton plein avec plus de 50 personnes présentes. L’occasion de faire le point sur l’évolution de la Nef.

Plusieurs tables étaient organisées sur diverses thématiques : la présentation de la Nef, les projets financés par la Nef en Isère, les partenaires (Le Cairn, Cigalpes, Terre de Liens, etc. ), la préparation de l’assemblée générale, les rendez-vous en avril…

Quelques mots sur le Ptit Labo

Né il y a deux ans, le projet a été lancé par deux amis amateurs de bière : Jérôme, initié à la bière artisanale par un brasseur anglais en Bretagne, et Denis, qui a fait des études d’ingénieur agroalimentaire option brasserie malterie. Ils ont rapidement été rejoints par Laurène, responsable du bar, et Fatima, cheffe de cuisine. Se revendiquant Manufacture de Bière et Bar, le Ptit Labo brasse ses bières sur place et propose de la petite restauration.

Des projets de brassins communs avec la Brasserie Irvoy sont déjà évoqués mais chut…

Rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il faut le consommer avec modération.

Co-financement de la brasserie Irvoy

Parmi les projets récemment financés par la Nef, la brasserie Irvoy ressemble à un bon cas d’école.

Début décembre 2016, Victor Grange, le chargé de crédit de la Nef, accompagné d’un membre du groupe local ont rendu une visite à la brasserie Irvoy, alors installée rue Gay Lussac à Grenoble, pour mieux comprendre le projet.

Alors installée dans la cave du pavillon, la demande de financement portait sur l’installation de la brasserie en un lieu plus approprié.

En plus des éléments financiers, le chargé de crédit a pu se faire une opinion sur le projet et les porteurs du projet.

Passé en commission, le projet a reçu un accord favorable. L’accord de la Nef a permis de débloquer le prêt complémentaire nécessaire à boucler le financement.

L’installation a été finalisée un peu moins d’un an plus tard. « C’est un bien grand mot, je ne suis pas sûre qu’il y ait réellement une fin. » dixit Suzy, une des porteuses du projet. « Nous avons fait les premiers brassins en décembre et commencé la vente en janvier.« 

La brasserie est à présent installée rue Claude Genin et bien distribuée dans les bars et restaurants de Grenoble.

La brasserie a rapidement obtenu la certification bio. « Avoir le label n’aura pas été si dur finalement, vu que nos levures sont certifiées non OGM et que tous nos houblons, malts et céréales sont BIO, sans exception !« 

Rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et qu’il faut le consommer avec modération.

Pour tout savoir sur la brasserie Irvoy, rendez-vous sur leur site : www.brasserie-irvoy.fr